Mystique: d'un mot grec qui renvoie aux "mystères" soit, selon le Robert, un rite religieux secret, détaché de toute référence rationnelle, auquel n'étaient admis que des initiés, des « mystes ».

   On entend par mysticisme un ensemble des croyances et des pratiques se donnant pour objet une union intime de l'homme et de Dieu, qui laisserait une part prédominante au sentiment, à l'intuition, donc système essentiellement irrationnel.

   Saint-Augustin, Siger de Brabant, Thomas d'Aquin, puis Descartes, Leibniz, Kant, Turmer ou Alfred Loisy ont discuté ou démontré la légitimite d'une analyse rationnelle de la foi. Nous ne rivaliserons pas avec ces grands esprits

   C'est notre expérience modeste d'homme de foi, soutenue par notre habitude du travail philosophique, qui guidera ici nos méditations "mystiques".