Couple VS paire

    En matière d’union humaine – avec ou sans mariage – le terme de couple doit se réserver pour la réunion d’une femme et d’un homme et celui de paire pour une union de mêmes sexes.

     En effet, couple selon le dictionnaire Robert désigne « un homme et une femme unis par des relations affectives, physiques ». Ou : « un homme et femme réunis provisoirement (au cours d'une activité sociale, danse, réunion) ; spécialement lorsque des relations sexuelles sont possibles ou envisagées entre eux ».

     À noter qu’en physique – mécanique – un couple désigne un « ensemble de deux forces parallèles égales entre elles, de sens contraire, agissant en deux points invariablement liés entre eux ».

     Auféminin, une couple renvoie à « deux choses de même espèce, prises ou considérées ensemble, accidentellement ». Et le Robert de citer comme exemples : une couple de pigeon, une couple de mouchoirs. À cet égard il s'appuie sur une remarque du Dictionnaire des synonymes de Lafaye : « La paire se distingue de la couple en ce qu'elle ne marque pas une liaison fortuite et arbitraire (…) mais la réunion constante et l'accompagnement de deux choses qui pour l'usage, vont nécessairement ensemble (…) On dit une couple de bœufs, quand on ne considère que le nombre, et une paire de bœufs destinés à unir leur force et à travailler l'un avec l'autre ».

     Donc, le terme de paire renvoie à la réunion de deux choses de même nature. Le Robert fait ici cette remarque : « Couple ne se dit pas de deux choses semblables qui vont nécessairement ensemble, comme les chaussures, les gants » et renvoie à « paire ».  Et un peu plus bas :   « Un couple de… » : « Deux personnes réunies par un sentiment ou un intérêt commun ». Cf. « Paire » derechef. En mathématique, une paire désigne un ensemble contenant deux éléments de même signe.

     Au mot « Paire », le Robert nous dit aussi : « Réunion de deux choses, de deux êtres semblables qui vont ensemble ». Un peu plus bas : « Ensemble de deux choses semblables qui se trouvent naturellement ensemble » ; plus loin : « Ensemble de deux animaux de même espèce présentés, vendus ou travaillant ensemble »

     Enfin, le choix de cette distinction entre « couple » et « paire », répond à l’usage des expressions « couple hétérosexuel » et « couple homosexuel », le caractère de similitude – parallélisme - des expressions par la communauté de l’expression « couple de » - et l’opposition des deux autres par leurs préfixes hétéro/homo renforcée par la reprise de la racine « sexuel » laisse entendre leur équivalence, un peu comme l’équilibre des deux plateaux d’un balance Roberval. Or ce n’est manifestement pas le cas, tant au niveau de la finalité de la réunion[1], que celui de ses capacités.

      Il est donc de loin préférable, tant sur le plan linguistique que sur le plan éthique, de ne parler de couple pour la réunion – officielle ou non – d’un homme et d’une femme, et de paire dans un cas différent.

 

 Publié le mardi 21 juin 2016.

 



[1] Le Robert entend par « famille », en un sens ancien : « l'ensemble des personnes (enfants, serviteurs, esclaves, parents) vivant sous le même toit, sous la puissance du pater familias ». Au sens contemporain : « l'ensemble des personnes liées entre elles par le mariage - union légitime d'un homme et d'une femme -, et par la filiation ».